I BENJI

22 juin 2021 - 3175 vues
Surnom I BENJI

I BENJI

Landveld Alexander, alias I BENJI est né le 9 mars 1991 à Paramaribo au Suriname. Petit dernier d’une famille de 9 enfants, Alexander a été élevé par sa mère dans la force et l’amour.

Sa mère était d’ailleurs chanteuse de gospel à Paramaribo mais a dû mettre sa carrière de côté pour élever ses enfants. Alexander a alors dès son plus jeune âge baigné dans le monde de la musique. Trois de ses frères sont en effet dans l’industrie musicale et s’apportent, les uns, les autres, soutien et entraide. 

En 1993, Alexander et sa famille quittent le Suriname pour s’installer en Guyane. Il grandit alors à Saint-Laurent du Maroni, dans le quartier de la Charbonnière dont la particularité est l’harmonieuse diversité communautaire. 

Ses frères, Daddy King, Little Guerrier et Dogg X, véritables références musicales en Guyane, en France et au Pays-Bas ; l’ont encouragé à se lancer dans l’écriture et le chant. C’est d’ailleurs Little Guerrier qui lui a choisi son nom de scène : I BENJI.

Le talentueux I BENJI commence donc à écrire et à composer. Au travers de ses textes, l’artiste souhaite délivrer des messages de paix, d’amour, de tolérance, de dignité et de respect. La positivité est ainsi le centre de ses inspirations.

C’est en 2010 que tout s’accélère pour I BENJI. Souvent encouragé par ses proches, il prend progressivement confiance en lui. Un groupe d’amis décide de l’inscrire à un concert organisé chaque année par la Mairie de Cayenne. Il affronte à ce moment-là, pour la première fois, le trac que peut ressentir un artiste avant de monter sur scène. Mais grâce à sa force et sa foi il réussit à surmonter sa peur et son appréhension. 

En 2012, I BENJI monte à nouveau sur scène, avec un ami, lors d’un événement mis en place par l’Office Culturel et Régional de la Guyane (OCRG).

Par la suite, tout s’enchaine. I BENJI enregistre son premier single intitulé « Cocaïne » au studio « SICKO RECORDS » et fait différentes scènes telles que : le Cayenne Podium Vacances, PROGT de Matoury, etc.

 ; pour promouvoir son titre.

 

Mais, selon les dires de l’artiste : « ma plus belle expérience fut celle du concours de chant - Doko Lari, Wanted MC 2012 », organisé par SAS Prod, association culturelle. Le but de ce concours était d’accompagner dix jeunes artistes amateurs dans les différentes étapes de réalisation d’un titre. A l’occasion de ce concours, I BENJI a pu interpréter l’une de ses chansons, « Baby Girl ».

Le jury a tout de suite été conquis par sa voix, sa présence scénique et son humilité. L’association lui annonce donc qu’il est retenu pour participer au projet DOKO LARI 2012.

C’est alors le début de l’apprentissage artistique professionnel pour le jeune I BENJI. Enrichi par cette expérience et vibrant toujours autant pour la musique, il décide de se lancer exclusivement dans la musique. Passionné, il écrit d’autres chansons telles que : « Mes frères », « Just Be Yourself », etc. 

 

Les deux années suivantes, I BENJI se perfectionne sur scène, travaille son interprétation et écrit de nouveaux titres.

 

En 2015, il décide de quitter la Guyane pour venir s’installer en France, à Toulouse pour entamer une carrière musicale.

 

Comme I BENJI le dit si bien : « La Perfection C’est D’être soi-Même ».

 

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article